Management et prévention

Point P met en ligne ses agences

Le groupe Point P s’est lancé sur Internet en 2001 avec un site plus marketing qu’institutionnel, destiné à présenter son réseau de plus de 800 agences. En interrogeant ses clients, l’enseigne de distribution de matériaux de construction a établi que 56 % d’entre eux disposaient d’une connexion Internet et que 26 % s’en servaient régulièrement. Fin 2003, Point P est donc passé la vitesse supérieure. Le groupe met progressivement en ligne les catalogues produits de ses agences ; 14 négoces de la région Ile-de-France sont à ce titre pionniers. Suivront ensuite les agences de Blois et Bourges, puis celles de grandes métropoles françaises comme Lyon, Marseille…

« Le rythme décousu des mises en ligne s’explique par la régionalisation des produits vendus par nos agences, confie Carole Cotin, chef de projet Internet au sein du groupe Point P. Les matériaux de couverture ou d’isolation proposés à Lille sont rarement les mêmes qu’à Marseille. Or nous sommes partis de l’idée de présenter sur Internet les produits les plus vendus dans chaque agence. » Le travail est de longue haleine, puisqu’il porte, par exemple en Ile-de-France, sur près de 10 000 références réparties en dix familles (gros oeuvre, carrelage, panneaux/parquets…). Il constitue également une première pour Point P qui n’a jamais disposé de vrai catalogue papier.

Libre accès pour les particuliers

Dans l’usage, l’accès aux catalogues des agences se fait par deux biais. Le premier, plutôt destiné à une cible grandissante de particuliers, permet une consultation libre des produits, mais sans indication de prix. L’internaute peut tout de même remplir un bordereau électronique pour demander un devis personnalisé.

La seconde entrée nécessite un identifiant et un mot de passe. Gratuite, elle reste réservée aux clients déjà en compte dans une agence Point P. « Chaque fiche produit mentionne le tarif professionnel et la disponibilité. Pour certaines familles, comme le parquet ou la couverture, nous fournissons un petit utilitaire pour aider l’artisan à déterminer les quantités qu’il doit commander, détaille Carole Cotin. Le professionnel entre ensuite dans une relation intermédiaire entre virtuel et réel. En effet, le client adresse sa précommande en ligne, mais il est systématiquement rappelé par le correspondant Internet de son agence. » Celui-ci joue deux rôles : former à la découverte du site les clients internautes novices et traiter tous les échanges Web : réponse aux questions et aux demandes de prix, réception et traitement des commandes passées par Internet.

Ayant conçu ce site dans l’objectif de renforcer le lien avec le client au-delà des heures d’ouverture de l’agence, le groupe Point P ne s’est fixé aucun objectif. Deux seuls chiffres : le site reçoit quelque 70 000 visiteurs par mois et 1 200 clients des 14 agences parisiennes sont d’ores et déjà utilisateurs de ce nouveau service en ligne.

www.pointp.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X