Actualité Montluçon

Plus d’équipements, moins de logements

«Nous avons d’abord pensé aux habitants, affirme Patrick Pinatel, directeur général de Montluçon Habitat. Si le logement est le point de départ et le point d’orgue d’un projet de rénovation urbaine, il faut aussi rénover l’espace public, les voies et surtout la structure sociale des quartiers avec les équipements de proximité. C’est ce qui fait la force du programme de rénovation urbaine (PRU) de Montluçon. »

Crèche, halte-garderie, maisons des associations, centres sociaux, foyers de jeunes travailleurs sont pris en compte, en réhabilitation ou en construction.
Seul bailleur social de ce programme qui touche 40 % de son parc, Montluçon Habitat réalise 106 millions d’euros (avec les subventions) de travaux (démolition, construction, réhabilitation, résidentialisation), sur un investissement total de 146 millions d’euros. La communauté d’agglomération, second maître d’ouvrage, intervient sur les espaces et équipements publics.
Fontbouillant et Bien Assis, les deux plus importants quartiers d’habitat social de Montluçon, sont les principaux concernés par ce PRU. Près de la moitié des logements sociaux du premier (408 sur 858) sont ou seront démolis.

Pas de règle du 1 pour 1

« Il fallait dédensifier ce quartier et prendre en compte la vacance de logements : les gens ne veulent plus habiter dans ces barres et ces tours », poursuit Patrick Pinatel. Et de souligner une autre particularité de ce PRU : « Globalement, pour dix logements sociaux démolis, nous en construisons huit. » Alors que la règle est de un pour un, la vacance explique cette exception. Au total, l’Anru participe au financement de la construction de 466 logements sociaux dont seulement 131 à Fontbouillant et 103 au Bien Assis (où 114 logements sont démolis) : dans un souci de reconquête du secteur central de la ville, près de la moitié des nouveaux logements sociaux est située dans les quartiers de la rive gauche du Cher qui disposent de plusieurs friches commerciales ou industrielles.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X