Edito

Plouf !

Au cours de l’été, vous aurez peut-être la chance de piquer une tête dans le grand bain d’une piscine. Si elle est récente ou si elle a bénéficié d’une rénovation, il est probable qu’en sortant de l’eau, vous fassiez une halte dans le spa ou le sauna. Ce qu’il est convenu d’appeler des « centres aquatiques » s’apparente désormais à de véritables complexes dédiés au bien-être (lire p. 61).

Leur filiation paraît fort lointaine avec leurs illustres aînées, simples fosses rectangulaires surmontées d’un cube en ossature bois (souvenez-vous des piscines Caneton) ou encore d’une coupole à hublots (les Tournesol), selon les rares variantes du plan « 1 000 piscines », lancé en 1969, et destiné à apprendre aux Français à faire des longueurs. La fin...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5930 du 14/07/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X