Annuel atex

Plate-forme d’hélistation en poutres composites

Mots clés : Gros oeuvre - Produits et matériaux - Second oeuvre

Le procédé Hélistop est un plancher léger à haute capacité porteuse, constitué par la juxtaposition de profilés emboîtables qui sont fabriqués par pultrusion.

Sur le toit du centre chirurgical Marie-Lannelongue (Le Plessis-Robinson), une plate-forme composite Helistop a été installée début 2009. La Sarl TH Composites a développé ce plancher en poutres composites emboîtables, à base de fibres de verres imprégnées de résine acrylique, ­spécialement adapté aux hélistations. Le profilé des poutres composites a une forme de caisson rectangulaire de 500 par 150 mm, raidi par trois âmes verticales régulièrement ­espacées. Le platelage supérieur revêtu d’un système ­antidérapant constitue le côté circulation. Les parois verticales, centrales et latérales, font office de solivage. Les âmes latérales sont du type mâle/femelle pour permettre l’emboîtement et la transmission d’efforts tranchants entre les éléments. Elles intègrent des canaux venant recevoir des joints Nitrile intumescents expansifs coupe-feu et qui assurent, en cas de nécessité, l’étanchéité entre deux poutres. Le platelage inférieur incorpore une gorge destinée à recevoir les dispositifs d’attache des poutres à la structure. Le procédé est issu d’un projet européen qui compte trois autres partenaires, l’un italien,...

Vous lisez un article de la revue CTB Annuel ATEX n° 5 du 01/10/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X