Régions

Plan de déplacements urbains La priorité du mandat

Louis Besson l’affirme : la réalisation du plan de déplacements urbains est « la priorité du mandat ». Ce document ambitieux est pourtant déjà vieux de cinq ans : l’objectif de base est de ne pas augmenter la part de la voiture, c’est-à-dire de reporter sur les transports en commun et les deux roues les 60 000 déplacements supplémentaires attendus avant 2014. Cela équivaut à un doublement des déplacements en bus (de 5 à près de 10 % du nombre total des déplacements) et en vélo (de 4 à 7 %).

Pour y parvenir, il fallait une intervention énergique en centre-ville. Le chantier de l’axe de la Leysse confié à Paul Chemetov en est l’occasion. Il permettra notamment la réalisation des premières vraies voies en site propre de l’agglomération, et donnera l’opportunité de réaliser des portions stratégiques de voies cyclables. Le chantier organisera également l’intermodalité.

De l’autre côté des voies, va naître un parking relais de 600 places. Piétons et cyclistes emprunteront une passerelle pour rejoindre le centre-ville par-dessus ces voies. Ils croiseront la gare routière interurbaine, la place de la gare, puis le centre d’échange des bus de l’agglomération. « Au total, un budget d’une quarantaine de millions d’euros », précise Louis Besson.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X