Régions Grenoble

Piétonniser et accroître l’attractivité du centre-ville

Considéré comme arrivé à maturité par les élus, le projet Cœurs de ville, cœurs de métropole Grenoble, qui ambitionne d’étendre, d’apaiser et de redynamiser le cœur de l’agglomération grenobloise, est soumis à concertation jusqu’au 7 novembre. Un dispositif complet permettra de recueillir avis et observations sur l’aménagement des quatre secteurs concernés : Brocherie-Chenoise, Millet-Béranger, Rey-Agutte-Sembat-Lyautey, Championnet.

Le diagnostic concernant l’hyper-centre, déjà posé sous l’ancienne municipalité en 2008, n’a pas vraiment changé : trop étriqué, fragmenté, bruyant, pollué, inadapté aux nouveaux comportements en matière de déplacements. Comme le rappelle Christophe Ferrari, président de la métropole, « apaiser et accroître l’attractivité du centre-ville grenoblois est un enjeu stratégique ». Pour parvenir à ce futur cœur de métropole étendu et plus dynamique, un budget de 10 millions d’euros est prévu pour réaliser l’ensemble des aménagements. Des tests d’usage débuteraient à l’été 2017, suivis d’une consultation des entreprises à l’automne, pour un début des travaux en 2018.

Vélos et bus privilégiés.

Cherchant à étendre le réseau des rues piétonnes tout en maintenant l’accessibilité au centre-ville, le projet se focalise sur le réaménagement de l’axe Rey-Agutte Sembat-Lyautey et sa moyenne de 13 600 véhicules par jour en semaine. Yann Mongaburu, vice-président délégué aux déplacements, souligne que « le trafic de transit n’a pas vocation à venir perturber le centre-ville ». La suppression des automobiles sur cette portion, qui sera réservée aux piétons, vélos et bus, va conduire à une modification conséquente du plan de circulation. Trottoirs élargis, plantation d’arbres et redistribution des flux avec la création d’un premier tronçon « d’axe vélo structurant » devraient permettre de reconnecter le centre piéton historique et la place Victor-Hugo et, au-delà, les quartiers Championnet et de Bonne avant 2020.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X