Actualité

Pierre Speisser, responsable commercial chez Dron Location, « Je crois aux matériels hybrides »

Mots clés : Gestion immobilière
Si Paris suivait l’exemple de Londres et interdisait les engins dont le moteur n’est pas aux normes Ėtape 3B, seriez-vous prêt ?

Sans difficulté. Notre parc est jeune, et tous nos matériels répondent aux normes les plus récentes.

M – Y a-t-il une demande pour des motorisations alternatives ?

Pas trop pour l’instant, il faut bien l’admettre. Nous avons entré en parc des groupes électrogènes fonctionnant aux agrocarburants ou à l’aide de panneaux solaires. Mais ces énergies ne sont pas aussi performantes que le diesel, et l’approvisionnement en carburants alternatifs pose encore problème. Ce que veulent nos clients, c’est de l’efficacité et de la tranquillité. Le diesel répond parfaitement à cette attente.

M – Pourtant, Dron Location est à la pointe, notamment en matière d’électricité…

Avant d’investir dans des matériels fonctionnant aux énergies alternatives, nous devons nous assurer que leur taux de rotation sera suffisant pour les amortir. Je crois davantage aux matériels hybrides, ou biénergies, fonctionnant indifféremment au gazole ou à l’électricité. Eux auront un bon taux d’utilisation.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X