Détails

PIERRE DE PAREMENT

Mots clés : Acier - Béton - Bois - Ossature - Produits et matériaux - Vêture

Matériau ô combien naturel, la pierre, par son infinie variété de textures, de coloris et de nuances, connaît depuis quelques années un renouveau qui accompagne la généralisation des enveloppes thermiques extérieures. En intégrant la fonction de couche isolante, la pierre de parement emprunte aux techniques de mise en œuvre rationnelles développées habituellement pour les vêtures, qu’elles soient métalliques, à base de béton ou de matériaux de synthèse. En différentes épaisseurs, parfois renforcée d’une feuille d’acier, la pierre n’est plus à proprement parler agrafée mais accrochée à une ossature en acier ou en aluminium, elle-même fixée sur la structure principale.

Des plaquages minces peuvent être mis en œuvre, par exemple sur des parois à ossature bois, faisant apparaître de nouvelles formes de calepinage. Qualitative et durable, la pierre redevient un matériau attractif et, souvent, à un coût maîtrisé.

Vous lisez un article de la revue AMC n° 258 du 17/03/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X