Actualité

Perrault « métropolise » Venise

C’est à un éloge du vide, comme matière de la transformation des villes, que se livre Dominique Perrault à la 12 e Biennale d’architecture de Venise (du 29 août au 21 novembre 2010). Par un dispositif dynamique et des effets miroirs, entrelaçant films, dessins et slogans, il se livre à une réflexion ouverte sur l’avenir des métropoles. Grand Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille et Nantes Saint-Nazaire concourent à l’interrogation « Métropolis ? » de l’architecte, commissaire du pavillon français. Le visiteur est immergé dans un maelström de propositions urbaines qui, ainsi reliées, dessinent une vision prospective et suggèrent d’imaginer d’autres stratégies territoriales.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X