Autres

Pénibilité, pour que le compte soit bon

Mots clés : Distribution - Hygiène et sécurité du travail

Malgré les zones d’ombre entourant l’application du compte personnel de prévention de la pénibilité, les négoces doivent s’y intéresser dès à présent.

A u 1er janvier 2016, le compte personnel de prévention pénibilité s’imposera aux entreprises employant des salariés du régime général. La circulaire interministérielle du 13 mars 2015 prévoit que, tout en tenant compte des mesures de protections individuelles et collectives, le calcul est évalué sur la base des facteurs de pénibilité du type de poste oc- cupé et sur l’exposition en moyenne annuelle sur le poste en question. Alimenté sous forme de points pendant la carrière de chaque salarié concerné, le compte permettra de capitaliser des formations professionnelles, des heures non travaillées ou d’anticiper, jusqu’à deux ans, un départ à la retraite. Cette année, quatre des dix facteurs prévus, s’appliquent, sans vraiment concerner la distribution bâtiment. À la rigueur, le travail de nuit peut être lié à la logistique. Mais les entreprises concernées auront peu de difficultés à le retranscrire, puisque cette information est déjà tracée via les feuilles de paie.

La véritable échéance est attendue en 2016 et, devant la levée de boucliers générale, une commission nommée...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 405 du 17/04/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X