Territoires

Pays de la Loire Ramery pousse ses pions à l’ouest

Après le rachat du normand Zanello finalisé en 2012, puis du bordelais Snegso en 2013, le groupe nordiste Ramery (520 millions d’euros de chiffre d’affaires, 3 000 collaborateurs) poursuit sa conquête de la façade Atlantique. Cet été, le groupe familial a racheté la société nantaise de travaux électriques Grandin. Implantée à Sainte-Luce-sur-Loire (Loire-Atlantique), elle a réalisé un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros avec quelque 40 collaborateurs. Cette acquisition, qui s’est opérée « avec une reprise de la totalité de l’effectif », permet au groupe Ramery d’élargir la palette de son offre dans les lots techniques dans le Grand Ouest.

Opérations importantes. En février dernier, sa filiale Coexia Energies avait déjà repris à la barre du tribunal l’entreprise de chauffage, ventilation et climatisation Gauthier Energies, implantée à Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire), entre Angers et Nantes. Ce rachat avait permis à Coexia Energies de faire une entrée remarquée sur le marché ligérien à travers des opérations importantes comme l’espace Confluent (119 logements à Rezé), la Promenade des Pas enchantés (157 logements à Saint-Sébastien-sur-Loire) ou le square Adélaïde (212 logements à Angers). Aujourd’hui, avec le rachat de Grandin, le groupe Ramery compte près de 90 collaborateurs dans les Pays de la Loire.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X