Régions

Pas-de-Calais Premiers dossiers du fonds régional bassin minier

Mots clés : Eclairage urbain - Politique européenne

Euralens fait ses premiers pas comme label. Lors de la réunion de lancement du « Fonds d’aménagement bassin minier », cinq des dix-sept projets retenus, susceptibles d’être mis en œuvre en 2009-2010, ont été signalés comme « nécessitant une intégration avec la démarche Euralens ».

Optique classement Unesco

Les projets retenus sont nombreux et d’importance. On notera l’aménagement de l’écopôle du 11/19, un projet de 19 millions d’euros porté par la communaupole de Lens-Liévin retenu par le Feder ; la mise en lumière des terrils dans l’optique d’un classement Unesco (le coût et le maître d’ouvrage restent à définir) ; l’aménagement de l’écoquartier Jean-Jaurès et de l’entrée ouest du site du Louvre à Liévin (projet de 26 millions) ; le Grand parc des îles à Drocourt (17 millions) et l’aménagement du 9/9bis à Oignies (19 millions). L’accessibilité au Louvre est éligible mais pas assez avancée. Ce fonds du conseil régional est doté, comme celui du littoral et du Hainaut-Cambrésis, de 50 millions. Parmi les autres projets importants : les écoquartiers des friches Testut à Béthune (10 millions en phase 1) et Plastic Omnium (12 millions) à Bruay sélectionnés par le Feder.

Le projet de centre sportif de Bully-les-Mines (11,5 millions d’euros) qui s’inscrit dans la démarche d’accueil des équipes des JO 2012, le campus de la logistique de la CCI de Lens et les travaux de restructuration urbaine autour de la phase 3 du transport en commun en site propre de Valenciennes (15 millions d’euros) vont aussi faire l’objet de demandes de subventions importantes auprès de ce fonds régional.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X