Territoires

Pas-de-Calais Entre « Ma Loute » et Shakespeare, l’entente est cordiale

A l’occasion du 400e anniversaire de la mort du dramaturge anglais William Shakespeare, le château d’Hardelot, à Condette, a inauguré, du 24 au 26 juin, son nouveau théâtre élisabéthain, œuvre de l’architecte britannique Andrew Todd. Un projet de 6 millions d’euros initié par l’Entente cordiale, porté par le département du Pas-de-Calais et jugé « amazing ! » (« incroyable ») par Sa Majesté la reine Elisabeth II herself. De forme cylindrique (28 m de diamètre pour 13 m de hauteur) et à ciel ouvert comme l’impose le type, le théâtre d’Hardelot est composé à 90 % de bois, essentiellement de l’épicéa. Un effet cheminée y assure la ventilation naturelle des 388 spectateurs.

Le théâtre néoélisabéthain d’Hardelot est le premier « Globe » de France et également le premier au monde à disposer d’une fosse d’orchestre permettant de donner des opéras. Le château d’Hardelot a par ailleurs servi de cadre au tournage du film de Bruno Dumont « Ma Loute ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X