Territoires

Pas-de-Calais Entre « Ma Loute » et Shakespeare, l’entente est cordiale

A l’occasion du 400e anniversaire de la mort du dramaturge anglais William Shakespeare, le château d’Hardelot, à Condette, a inauguré, du 24 au 26 juin, son nouveau théâtre élisabéthain, œuvre de l’architecte britannique Andrew Todd. Un projet de 6 millions d’euros initié par l’Entente cordiale, porté par le département du Pas-de-Calais et jugé « amazing ! » (« incroyable ») par Sa Majesté la reine Elisabeth II herself. De forme cylindrique (28 m de diamètre pour 13 m de hauteur) et à ciel ouvert comme l’impose le type, le théâtre d’Hardelot est composé à 90 % de bois, essentiellement de l’épicéa. Un effet cheminée y assure la ventilation naturelle des 388 spectateurs.

Le théâtre néoélisabéthain d’Hardelot est le premier « Globe » de France et également le premier au monde à disposer d’une fosse d’orchestre permettant de donner des opéras. Le château d’Hardelot a par ailleurs servi de cadre au tournage du film de Bruno Dumont « Ma Loute ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X