Territoires

Pas-de-Calais 1914-1918, un centre d’interprétation signé Faloci

Situé au pied de la Nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette et de l’Anneau de la Mémoire inauguré par François Hollande le 11 novembre 2014, le nouveau centre d’interprétation de Souchez se veut la porte d’entrée des Chemins de mémoire de la Grande Guerre en Nord-Pas-de-Calais.

Porté par la communauté d’agglomération de Lens-Liévin, le projet, œuvre de l’architecte et scénographe Pierre-Louis Faloci, a été conçu pour offrir un immense cadrage sur le paysage des batailles de l’Artois. D’un coût de 6,1 millions d’euros et d’une surface de 1 200 m2, dont 650 m2 d’exposition permanente, le site alterne bétons noirs et haies taillées, ombre et lumière, symboles de la guerre et de la paix. Un reportage sera consacré au centre d’interprétation de Souchez dans le prochain numéro du « Moniteur ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X