Enjeux Coup de griffe

Pas bientôt fini, ce « bordel » ?

Au début, tout allait bien. Le 4 octobre, Emmanuel Macron visitait le campus de l’Ecole d’application aux métiers des travaux publics (EATP), à Egletons (Corrèze). Le temps d’une rencontre apaisée avec les élèves et les entrepreneurs des TP. Jusqu’à ce que tout bascule. Imaginez la scène : une poignée de journalistes confinés dans une pièce pour suivre les échanges sur un écran. Un aparté d’Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine, absolument inaudible pour ces téléspectateurs un peu spéciaux. Une phrase du président de la République, cette fois parfaitement perceptible. Est-il nécessaire de la rappeler ? On ne voudrait pas rajouter...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5945 du 20/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X