Régions

PARIS Pleine lumière naturelle pour Lafayette Maison

Mots clés : Analyse de l'architecture - Architecte - Architecture - Architecture intérieure

Maison Un chantier mené tambour battant

L’inauguration, le 3 mars, du grand magasin Lafayette Maison, boulevard Haussmann, en lieu et place de Marks & Spencer, est un petit événement architectural. En vingt mois, le studio d’architecture Jean-Jacques Ory, pour le gros-oeuvre, et l’agence Saguez & Partners, pour les aménagements intérieurs, ont mené à bien ce chantier, en collaboration avec les services du grand magasin. « C’est un travail d’équipe », commente Yves Auberty, directeur technique et des travaux aux Galeries Lafayette.

« Pour le gros oeuvre, nous avons opté pour une transformation complète avec une grosse difficulté, le désamiantage, plus important que prévu », poursuit Yves Auberty. Résultat, six mois de travaux (juillet 2002-janvier 2003) et un travail jour et nuit pour les équipes. Une belle façade de 125 m sur le boulevard, six bâtiments de type haussmannien (10 000 m2) : tout a été refait sous le contrôle de l’architecte des bâtiments de France. Chacun a été traité différemment pour conserver une variété dans la continuité stylistique : retraitement des façades avec 5 types de pierres, toits en ardoise et zinc reconstitués, 3 courettes pour préserver le parcellaire haussmannien. Une marquise extérieure (structure métal-verre) donne une unité aux six bâtiments. A l’intérieur, un escalier et une rampe en fer forgé ont été gardés.

Design global

Pour l’aménagement intérieur, Olivier Saguez a souhaité un « magasin fluide et lisible », avec « une mise en scène de l’offre ». Il est parti du concept de design global. Cage des escalators, plancher, mobilier, signalétique, éclairage, merchandising et packaging ont été conçus sous le même angle esthétique. Ce design global passe par le concept de Magasin-Maison.

A chaque étage du magasin correspond une pièce de la maison : le sous-sol, la cuisine, le rez-de-chaussée, l’entrée, le 1er étage, la salle à manger, le 2e, le salon, et le 3e, la chambre et la salle de bains. Autre point fort : le confort d’achat. « Il suppose des matériaux de la maison – parquet de chêne, grès et marbre au sol – et de la lumière naturelle : 150 fenêtres laissent entrer la lumière du jour », précise Olivier Saguez. Du coup, la signalétique en noir et blanc est allégée. Les fenêtres permettent aux clients de s’orienter grâce à la géographie extérieure.

Au total, un projet de 50 millions d’euros, dans lequel le désamiantage a pesé 6 %.

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Groupe Galeries Lafayette.

Maîtrise d’oeuvre : Studio d’architecture Jean-Jacques Ory, architecte (gros oeuvre) ; Saguez & Partners, « design global » ; Program & Partners, maître d’oeuvre d’aménagement ; Versions, maître d’oeuvre d’exécution.

Entreprises : GTM (gros oeuvre), Ferrino (menuiseries intérieures, miroiterie, métallerie), Vizona (mobilier et agencements).

PHOTO :

Pour l’aménagement intérieur, l’architecte a souhaité un « magasin fluide et lisible », avec « une mise en scène de l’offre ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X