Territoires

Paris Paris Habitat lance la première opération de Vefa inversée

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

Le 7 décembre, Paris Habitat a lancé la première consultation en France pour une opération de vente en l’état futur d’achèvement (Vefa) inversée. Elle porte sur 132 logements locatifs à loyer libre réalisés dans le cadre du réaménagement de la caserne de Reuilly (Paris XIIe). Ils seront créés dans le bâtiment central, situé face à l’entrée de la caserne, qui sera restructuré (architecte : Anyoji Beltrando). Le bailleur social envisage de céder l’ensemble à un ou deux investisseurs, en groupement ou non. Désignation prévue en mai 2016.

Dispositif expérimental. Autorisée par la loi Alur à titre expérimental pour cinq ans, sur les terrains de l’Etat ayant fait l’objet d’une décote, la Vefa inversée permet aux organismes HLM de vendre des logements à une personne privée dans le cadre d’une opération mixte. Il a été pérennisé par la loi Macron après quelques modifications : suppression du caractère expérimental, élargissement de la disposition à l’ensemble des zones tendues où s’applique la taxe sur les logements vacants et fixation de la part maximale de ces logements privés à 30 % de l’opération. Le programme de la caserne de Reuilly prévoit 580 logements, dont 50 % à caractère social.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X