Entretien

Paris. Le cyclojardinage, pour le plaisir autant que pour l’efficacité

Mots clés : Vélo

À raison de 50 kg de charge utile par véhicule, deux vélos suffisent pour acheminer le matériel nécessaire à l’entretien d’un jardin parisien de 400 m2. La logistique cyclocompatible facilite l’accès aux jardins urbains.

Sur une rue étroite et pentue, au pied de la butte Montmartre, le biporteur de Camille Pessemier, jardinière chez Eymin Paysagistes, se fraye sans difficulté un passage jusqu’à l’hôtel particulier du client. Ce dernier laisse volontiers l’accès du vélo porte-outils, avec son coffre noir fermé à l’avant, dans la première cour qui fait office de parking. « Je rencontrerais beaucoup plus de réticence avec une camionnette, sans parler des difficultés d’accès dans les quartiers les plus denses de Paris », commente le chef d’entreprise. Mathieu Eymin, qui a créé Eymin Paysagistes en 2012, voit un autre avantage à sa stratégie logistique : un surcroît de motivation pour ses deux salariés, dont un à temps partiel. « S’il fallait accéder aux chantiers dans la pénombre d’une camionnette, aucun d’eux ne resterait dans...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 381 du 10/07/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X