Enjeux JO 2024

Paris drague les investisseurs privés

Pour la première fois, le comité de candidature Paris 2024 a eu son propre stand au Mipim. Objectif : séduire les investisseurs qui financeront 70 % des projets à bâtir si la capitale organise les JO. Deux villages et un centre aquatique doivent être construits. « La métropole du Grand Paris (MGP) travaille actuellement avec la Ville de Paris et celle de Saint-Denis à l’élaboration d’une ZAC pour permettre au bassin olympique de vivre après la tenue des JO », indique Patrick Ollier, président (LR) de la MGP.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X