Régions

Paris Deux ans de travaux au musée Picasso

Mots clés : Architecte - Architecture - Conservation du patrimoine - Manifestations culturelles

Le cabinet d’architectes Bodin & Associés a été désigné par le ministère de la Culture et de la Communication comme maître d’œuvre de la première phase de modernisation et de développement du musée Picasso, installé depuis 1985 dans l’hôtel Salé, rue de Thorigny, dans le Marais (Paris-IIIe). Cette opération entraîne la fermeture du musée (depuis le 23 août) et le déménagement de ses collections. Un chantier scientifique d’étude, de récolement, de restauration et de numérisation des fonds du musée sera mené durant les deux ans de fermeture.

Mise aux normes

« Cette restructuration a un double objet. D’une part, remettre aux normes les installations vitales – installations électriques, ascenseurs, climatisation – en service 24 heures sur 24 depuis l’ouverture du musée ; d’autre part, restructurer les espaces d’accueil, de l’action culturelle et pédagogique pour mieux recevoir le public », explique Jean-Pierre Chauvet, responsable du service des relations extérieures du musée.

Les surfaces à réaménager sont d’environ 3 000 m² utiles. Coût prévisionnel de cette première phase : 20 millions d’euros. Dans une seconde phase des travaux, on étudie, après réouverture au public, la possibilité de construire une aile perpendiculaire, côté rue Vieille-du-Temple, dont l’espace de 800 à 1 000 m² serait dévolu à la mission culturelle et pédagogique.

Construit de 1656 à 1659, l’hôtel Salé, conçu par l’architecte Jean de Bouiller, a été acquis en 1964 par la Ville de Paris, et classé monument historique. Par la suite, il a été aménagé en musée par Roland Simounet. Les travaux vont commencer début 2010 et dureront deux années.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

EMaître d’ouvrage : ministère de la Culture et de la Communication (direction des musées de France).

Mandataire : Emoc.

Assistant à maître d’ouvrage : Jean-François Lagneau, architecte en chef des monuments historiques.

Maîtrise d’œuvre : architecte mandataire, cabinet Bodin & Associés ; BET intégré, Iosis Bâtiment ; BET développement durable, Iosis Concept ; économiste, Votruba ; technicien lumière, Ingelux ; acousticien, Itac.

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X