Actualité

PACA Déplacements et habitat, enjeux majeurs de la région

Mots clés : Contrat de projet Etat-région - Elections - Transport ferroviaire

De lourds défis attendent le futur exécutif régional en Provence-Alpes-Côte d’Azur. A mi-chemin du contrat de Plan 2000-2006, et compte tenu des réductions d’engagements de l’Etat, beaucoup reste à faire pour rattraper le retard en infrastructures, l’objectif principal – et consensuel – de ce Plan lors de sa signature. Principaux projets qui vont engager fortement la région : les lignes TER Marseille-Aix, Marseille-Aubagne, Cannes-Nice, les tramways de Marseille, Nice et Toulon, le 2e tube de Toulon, la poursuite de l’A51 dans les Hautes-Alpes, etc.

Figurent également dans cette liste, mais à plus long terme, le prolongement du TGV Méditerranée vers le Var et la Côte d’Azur, la reconstruction du tunnel de Tende, une percée sous le Montgenèvre, des dossiers défendus par la plupart des candidats… Pour maintenir l’attractivité de la région, le président sortant Michel Vauzelle (PS) ou son challenger Renaud Muselier (UMP) devront aussi s’attaquer en priorité au délicat dossier du foncier. Sa raréfaction et l’envolée de son prix provoquent dans certaines parties de la région une double crise de l’habitat et du développement économique, sans perdre de vue les risques naturels (incendies, inondations) qui imposent beaucoup de prudence dans la gestion de l’espace. A ces difficultés s’ajoutent les interrogations sur les marges de manoeuvre financières réelles de la région ; l’endettement et le recours à l’emprunt ayant déjà été largement sollicités.

Budget primitif : 1,191 milliard d’euros

Investissements : 381 millions d’euros

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X