Construire 2) Génie climatique

PAC géothermique et CTA à échangeur à roue

Mots clés : Energie renouvelable - Equipements techniques et finitions - Matériel - Equipement de chantier - Radiateur

Une pompe à chaleur (PAC) sur sondes verticales alimente en eau chaude les radiateurs de l’école. La ventilation de confort est assurée par une centrale de traitement d’air (CTA) équipée d’un échangeur de chaleur très performant.

Le contexte

Les besoins de chauffage s’élèvent à 13 kWh/ (m 2 .an), selon le PHPP (outil de conception passif). L’école n’étant pas raccordée au réseau de gaz naturel, deux options étaient possibles : une chaudière bois ou une pompe à chaleur. C’est cette dernière solution qui a été retenue car elle ne demande aucune manipulation une fois en place. Une PAC géothermique a été préférée à un modèle aérothermique pour conserver un COP élevé en période de grand froid. La nappe phréatique sous l’école n’a pas pu être utilisée car déjà largement exploitée pour le pompage d’eau de la commune. Ce sont finalement des capteurs verticaux qui ont été préconisés. Pour les émetteurs de chaleur, le choix s’est porté sur des équipements éprouvés, à la fois robustes et faciles d’entretien (radiateurs en acier...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5756 du 21/03/2014
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X