Enjeux Sud-Ouest

Oyhamburu étend ses racines à travers le Pays basque

« On nous prend souvent pour une grosse entreprise, parce que nous avons trois entités : gros œuvre, carrelage, terrassement et petit VRD. Du coup, on nous voit partout », explique Nicolas Harispure, directeur des travaux d’Oyhamburu.

Cette société familiale de gros œuvre a été fondée par Jean-Louis Oyhamburu en 1968, à Amendieux-Oneix (Pyrénées-Atlantiques), aux portes de Saint-Palais. D’entreprise artisanale (gros œuvre, carrelage, terrassement), la PME est devenue un acteur reconnu du Pays basque, des Pyrénées au sud des Landes.

Elle est présidée depuis 2004 par Michèle Oyhamburu-Arburua, secondée par Nicolas Harispure.

L’entreprise est généraliste : maison individuelle, Ephad, cinéma, travaux d’accessibilité, etc. Et la structure reste familiale : « Michèle Oyhamburu suit la partie administrative et sociale, et j’ai carte blanche sur les chantiers, précise Nicolas Harispure. Toutes nos équipes passent le matin à l’embauche, on échange sur le planning et les soucis avec les chefs de chantier autour d’un café. Nous formons toujours un ou deux apprentis, recrutés localement, et nous accueillerons deux ingénieurs nantais et un Rochelais en alternance cette année. Nous avons également formé des agents au désamiantage. » Et d’ajouter : « Toujours à l’écoute des clients, souvent fidèles, nous sommes aussi très réactifs sur le “service après-vente” ». Si la PME agit essentiellement en entreprise principale, il lui arrive aussi de travailler comme sous-traitant des majors. Tradition oblige, en fin d’année, le repas d’entreprise regroupe tout le personnel autour de palombes grillées au capucin.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X