Régions

ORLEANS Le projet du fonds régional d’art contemporain relancé

Lancé en 2005 par le conseil régional, le projet de restructuration du Frac-Centre (fonds régional d’art contemporain) devrait enfin pouvoir être relancé dans les prochaines semaines. Un premier appel d’offres s’est en effet révélé infructueux après que le coût initial de 9,3 millions d’euros ait « explosé » pour passer à 11,1 millions. Pourtant le projet des architectes Jacob-MacFarlane sera en grande partie respecté pour aménager le site des anciennes « subsistances militaires » en centre-ville. La cour de cet ensemble du XIXe siècle sera occupée par trois « turbulences » de verre habillées d’une résille métallique à l’extérieur et d’une résine textile à l’intérieur.

Ce « signal architectural » sera parsemé de diodes pour en faire un repère lumineux dans la nuit. Le choix architectural est d’autant plus fort que ce Frac est dédié quasi exclusivement à l’architecture contemporaine en accueillant notamment Archilab. Au total, ce Frac disposera de 1 100 m2 d’espaces d’expositions et d’un centre de conférences et de documentation. Mais, pour réaliser des économies, les réserves ne seront plus stockées sur place mais en dehors de la ville. Un appel d’offres va donc être relancé en décembre afin d’ouvrir le chantier fin 2009 pour une ouverture en 2011, un peu avant l’arrivée du tram qui va, lui aussi, révolutionner ce vieux quartier d’Orléans.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X