Territoires

Orléans L’abandon d’un projet controversé redonne un avenir au quartier de l’ancien hôpital

Mots clés : Établissements de soins

La municipalité d’Orléans a annoncé l’abandon du projet controversé d’élargissement de la rue des Carmes, inscrit dans le cadre du réaménagement du quartier de l’ancien hôpital, la ZAC Carmes-Madeleine, en plein centre-ville (lire « Le Moniteur » du 15 janvier 2016, p. 35). Cette décision, en accord avec les associations de défense du quartier et l’architecte des bâtiments de France, a permis la levée de tous les recours juridiques qui faisaient encore obstacle au lancement de l’opération.

Sur les 17 immeubles menacés, seuls deux seront détruits. Les autres seront préservés et restaurés. A l’intérieur, les espaces seront redistribués, pour créer des logements et des commerces qui soient plus fonctionnels. Les cœurs d’îlot seront eux aussi réaménagés et végétalisés. Par ailleurs, la municipalité va intervenir sur l’habitat dégradé dans les rues avoisinantes, afin de faire disparaître les « marchands de sommeil ». Le chantier de rénovation, piloté par l’architecte Jean-Guilhem de Castelbajac (agence Linéaire A à Montreuil) devrait débuter au second semestre pour s’achever en 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X