Régions Nice

Opération de prestige pour Cogedim Méditerranée

Cogedim Méditerranée lance un programme très haut de gamme sur les collines niçoises, le Domaine de Gairaut. Dans un parc de 4,6 ha mêlant vergers et oliveraie centenaire (250 oliviers), encore propriété de la famille Médecin, le promoteur va réaliser cinq petits ensembles (R + 2 maximum), totalisant 25 logements. Cette opération de 3 800 m² de plancher se répartit sous la forme de simplex et duplex, allant de 88 m² (T3) à 214 m² (T5) avec un niveau excavé pour les parkings. Prix de vente de ces appartements de grand luxe : de 880 000 euros à 2,84 millions d’euros… « Sur ce site fragile, l’aménagement se limitera à la partie haute du site, avec des bâtiments à mi-chemin entre le collectif et l’individuel, disposés en peigne. Les matériaux seront simples : le bois, le verre et la pierre », explique l’architecte de l’opération, Jean-Paul Gomis.

Des travaux début 2017.

Ces petits ensembles contemporains s’organiseront notamment autour de patios, favorisant la ventilation naturelle, et d’un espace commun d’accès. Ils seront dotés de grandes terrasses extérieures, qui s’ouvriront sur le paysage et la vue exceptionnelle au sud. Les niveaux seront décalés pour assurer l’intimité de ces espaces extérieurs.

« Le site sera desservi par un nouvel axe nord-sud depuis l’avenue de Rimiez avec, au centre, une place minérale. Ailleurs, tout le capital végétal sera préservé et restauré », détaille Vincent Guillermin, le paysagiste de ce projet. Outre les logements, une piscine à débordement et un practice de golf seront créés sur le terrain. A ce jour, cinq logements ont déjà été réservés et Cogedim prévoit un lancement des travaux à la fin du 1er trimestre 2017, le permis de construire obtenu étant purgé des recours. La livraison du Domaine de Gairaut est prévue à la fin 2018. « Cette opération s’inscrit dans la diversification de nos activités et une présence sur toutes les gammes du marché du logement. Dans la plaine du Var, par exemple, nous réussissons à produire des logements en accession à 3 500 euros le mètre carré », souligne Marc Raspor, directeur général de Cogedim Méditerranée.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X