Repères

Ombrière et résilles pour abriter les lycéens du soleil

Mots clés : Education

Montpellier. À la lisière du quartier Pierres Vives où Zaha Hadid a récemment ancré le paquebot des archives départementales, le nouveau bâtiment d’accueil du lycée Léonard-de-Vinci forme un éperon à la proue de ce vaste complexe scolaire en cours de restructuration, qui occupe une emprise de 4 hectares au nord-ouest de la ville. Dessiné par les architectes Brigitte Hellin et Hilda Sebbag, l’édifice se caractérise par un jeu d’imbrications géométriques et des volumes effilés qui l’inscrivent avec monumentalité...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 340 du 13/03/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X