Territoires Alsace

Oktave met la rénovation énergétique en musique

Mots clés : Efficacité énergétique - Manifestations culturelles

La bannière commune « Oktave » réunit désormais les plates-formes de rénovation énergétique d’Alsace. « A fin 2016, ces dernières auront couvert la quasi-totalité du territoire », annonce Eric Gaspard, ingénieur bâtiments à l’Ademe Acal, co-initiatrice avec la région. Nom choisi pour désigner le service intégré de rénovation énergétique, Oktave vise la rénovation, d’ici à la fin 2017, de 3 000 maisons individuelles construites avant le premier choc pétrolier de 1974. Il valide un mode opératoire partagé entre les huit plates-formes déjà constituées : les particuliers passent par le guichet unique de l’espace info énergie de l’Ademe, qui apporte un regard indépendant et propose la mise en relation, sans exclusivité, avec des groupements locaux d’artisans et PME couvrant les différents corps d’état.

Les entreprises candidates attendent à présent le décollage opérationnel. Ainsi, Lickel Construction à Bitschhoffen (Bas-Rhin, 48 salariés) identifie la rénovation énergétique comme une voie majeure de diversification, qui pourrait à terme représenter 30 % de son chiffre d’affaires. « Le groupement souple a un vrai intérêt, et nous avons la connaissance des différents corps de métier pour pouvoir l’animer », estime le gérant Laurent Lickel.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X