Intérieur

OH!SOM architectes Plateforme numérique Marseille

Mots clés : Architecture intérieure - Établissements de soins - Manifestations culturelles

Explorant l’interdisciplinarité, l’hybridité des formes et les rapports entre le son, la performance, le cinéma et la lumière, le Laboratoire ouvert art design (Load) joue sur les contrastes et la polyvalence d’un programme -atypique.

Situé dans l’école supérieure d’art et de design Marseille-Méditerranée (ESADMM), le projet vient transformer un ancien atelier de sculpture au sein d’un bâtiment protégé, construit dans le parc naturel des Calanques par l’architecte moderne René Egger disparu le 17 février à l’âge de 100 ans. En collaboration étroite avec Xavier Leton, artiste des « Villes allant vers », la jeune agence marseillaise OH!SOM explique avoir conçu le laboratoire comme un lieu de déambulation ponctué de masses en suspension ou découpées, où les espaces sont cloisonnés selon les besoins.

Consacré à l’enseignement des moyens d’expression liés aux innovations technologiques et aux arts numériques, le programme comprend des lieux collectifs et des locaux pour le travail individuel. Les architectes ont redistribué l’espace de cette grande pièce haute de plafond en volumes variés, depuis le foyer large et lumineux jusqu’aux laboratoires audio dissimulés derrière des cloisons rouge corail.

Luminosité intense

Le rez-de-chaussée s’organise autour d’un plateau poly-valent. Entièrement ouvert pour les tournages, ce dernier peut être partitionné, grâce à un système de rideaux occultants acoustiques, configurant alors plusieurs ateliers. L’élément central du gradin en bois crée une topographie qui anime la plateforme. Tout en reliant le plateau bas au foyer haut, il permet de transformer...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 250 du 20/04/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X