Autres Éric Plassart président de Segex

« Nous prônons l’intelligence et la gouvernance collective »

Mots clés : Démarche environnementale - Réglementation

Numéro deux des entreprises françaises du paysage derrière ID Verde, Segex cultive la polyvalence, entre génie civilet génie écologique, en s’appuyant sur la gouvernance collégiale du groupe. Afin de poursuivre sur le chemin de la croissance, l’entreprise de taille intermédiaire (ETI) mise sur les marchés de conception-réalisation.

Vous avez terminé l’année 2015 avec l’acquisition de l’entreprise d’espaces verts SAEE Flandres, dans le Nord. À quels objectifs correspond cette opération ?

En 2010, nous avons décidé d’essaimer au-delà de l’Île-de-France pour développer notre métier d’aménageur urbain autour de quatre autres métropoles : Lille, Bordeaux, Nantes et Lyon. L’étape lyonnaise, nous l’avons franchie en octobre 2013 avec l’acquisition de Tarvel, notre plus importante opération de croissance externe, soit 36 millions d’euros de chiffre d’affaires et 400 salariés. Aujourd’hui, avec le rachat du fonds de commerce de SAEE Flandres par Agrigex Nord-Picardie, nous reprenons une quarantaine de salariés. Dans les deux cas, l’ancien dirigeant devient notre directeur régional.

Pouvez-vous comparer ces deux acquisitions malgré leur différence de taille ?

Dans les deux cas, il s’agit de s’appuyer sur une opération de croissance externe pour développer la totalité de nos métiers. À Lyon comme à Lille, l’opportunité s’est présentée dans le domaine des espaces verts, mais nous aurions aussi pu entrer dans ces territoires par les travaux publics. Nous nous intéressons toujours à Nantes et à Bordeaux. Mais nous ne passons à l’acte que lorsque nous identifions la bonne personne : le développement du territoire se construit autour d’elle.

Vous vous définissez comme un aménageur urbain. Pouvez-vous préciser ?

Par analogie avec l’entreprise générale du bâtiment qui maîtrise les métiers du gros œuvre et du second œuvre, nous développons une compétence d’entreprise générale de l’aménagement extérieur. En complément des majors incontournables pour les grands aménagements structurants, Segex peut réaliser l’ensemble des prestations nécessaires aux cœurs d’îlot. Ses métiers se déploient autour de trois pôles : les travaux publics, les espaces verts et l’énergie.

Avec toujours une part importante pour l’entretien ?

Oui, et cela renvoie aux origines de Segex, Société d’entretien, de gestion et d’exploitation créée en 1970 lors du déménagement des halles de Paris à Rungis. Son créateur, l’ancien maire de Millau Manuel Diaz, a construit...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 386 du 24/02/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X