Territoires Plan de soutien au BTP

« Nous devons favoriser la relance économique dans notre territoire »

Mots clés : Entreprise du BTP

Julien Polat, vice-président du conseil départemental de l’Isère chargé du plan de relance, des grands projets et du contrat de plan Etat-région.

Le conseil départemental de l’Isère a adopté un plan de relance de 100 millions qui financera des projets portés par la collectivité et soutiendra les investissements des communes.

Pourquoi votre collectivité se mobilise-t-elle en faveur de l’investissement ?

Parce que nous avons la conviction que les pouvoirs publics ont une responsabilité dans la relance économique et le soutien aux entreprises et à l’emploi sur leur territoire. Dans une conjoncture difficile, nous devons créer un environnement favorable pour nos entreprises. Aussi, nous avons décidé de sanctuariser la commande publique en votant ce plan de relance de 100 millions d’euros, en complément de notre budget d’investissement [260 millions annuels, NDLR]. Les finances du département étant saines, nous aurons recours à l’emprunt pour ce plan. Les annuités de remboursement – 6 millions par an – seront compensées en économisant sur nos dépenses de fonctionnement.

Comment allez-vous mettre en œuvre ce plan de relance ?

De deux façons. Ce plan nous permettra de déclencher des travaux sous maîtrise d’ouvrage du département en fléchant 75 millions sur des projets qui peinaient à sortir comme sur de nouveaux projets. Une enveloppe de 5 millions vient d’être votée pour lancer rapidement des travaux de voirie, maintenance sur des collèges ou protection contre les inondations. Les services recensent les besoins pour que nous puissions affecter les sommes restantes dans un court délai. Nous consacrerons 25 millions en majoration exceptionnelle de la participation du conseil départemental aux investissements portés par les communes et intercommunalités. Ce soutien doit servir de levier pour inciter les communes à investir rapidement. 5 millions seront attribués sous forme d’une majoration de 10 % au taux de subvention du conseil départemental aux communes qui lanceront des ordres de service d’ici au 31 juillet, et le reste attribué à des projets portés par des communes selon des critères à préciser. Nous veillerons à ce que les retombées de ce plan profitent aux entreprises locales.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X