Territoires Grand Ouest

Notre-Dame-des-Landes : verdict le 17 juillet

Le tribunal administratif de Nantes a examiné, jeudi 18 juin, une série de recours visant à faire annuler les quatre arrêtés préfectoraux dits « loi sur l’eau » et « espèces protégées », pris le 20 décembre 2013, qui autorisaient le début des travaux. Le rapporteur public a demandé au tribunal administratif de Nantes de rejeter les 17 requêtes. Il a estimé qu’aucune des espèces impactées par le projet n’est menacée, mais a ajouté une prescription relative à la superficie de certains parkings. Le jugement est mis en délibéré au 17 juillet.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X