Territoires

Normandie Six entreprises et un atelier d’architecture font Ex-et-Co

Mots clés : Architecture

Elles se croisaient et s’appréciaient au gré des chantiers depuis plusieurs années. Six entreprises normandes du bâtiment, havraises principalement, viennent de se regrouper au sein d’une société par actions simplifiée (SAS) baptisée « Ex-et-Co ». Originalité, la structure intègre un septième élément : la maîtrise d’œuvre, par le biais de l’Atelier de conception d’architecture et urbanisme de Monbadon (ACAUM), qui assurera le pilotage du groupement, le suivi des chantiers et la gestion des dépenses communes. ACAUM se trouve d’ailleurs à l’origine de cette initiative, fruit d’une réflexion lancée à l’été 2014.

« La modification du jeu de rôles dans le monde la construction (PPP, conception-réalisation, etc.) fait que, désormais, les trains passent sous le nez d’agences d’architecture comme la nôtre », explique Marc Le Chevalier, un des deux associés d’ACAUM, par ailleurs ancien président du conseil régional de l’ordre des architectes (CROA) de Haute-Normandie. « Tout s’est passé par cooptations successives et ciblées, sur les principaux corps d’état », résume son binôme Christophe Neuville. Créée au Havre en 1979, et déployant son activité essentiellement en Normandie, ACAUM travaille sur la conception et la construction de bâtiments de tous types (équipements, logements, activités, réhabilitations, etc.). Sa philosophie est centrée sur le bien-être de l’homme dans son cadre bâti.

230 salariés pour un CA de 32 millions.

Les six entreprises du BTP sont Cahagne Construction (gros œuvre), Deschamps (charpente-couverture), Galli (menuiserie), Auriz’ohm (électricité), Delamotte (plomberie-chauffage) et Trapib (peintures, sols). Au total, leurs effectifs se montent à 230 salariés pour un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros par an. « Notre cible, précise Fabrice Mouric, dirigeant de Cahagne Construction, ce sont les opérations publiques ou privées, clés en main, comprises entre 2 et 5 millions d’euros. » Les premiers clients potentiels à avoir approché Ex-et-Co sont les principaux bailleurs sociaux de Seine-Maritime, qui connaissent déjà la plupart des membres du groupement.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X