Régions LILLE

Nordbat met le cap sur les nouveaux business du bâtiment

Treize mille visiteurs sont attendus du 26 au 28 mars pour la 9 e  édition du salon régional de la construction. Dans un contexte difficile, les organisateurs indiquent les chemins du développement.

C’est désormais un rituel. Tous les deux ans, aux premiers jours du printemps, les professionnels nordistes de la construction se donnent rendez-vous à Lille pour Nordbat. Au fil des éditions, l’événement a su s’implanter dans le paysage. Son mode d’organisation n’y est pas étranger. « Si Expoconseil est à la manœuvre, l’œuvre est collective, explique Agnès Provot, chef de projet. Ce salon s’appuie sur la collaboration active d’une vingtaine d’organisations professionnelles fédérant l’ensemble des métiers du bâtiment (1). L’objectif est de répondre de la façon la plus complète possible aux besoins et aux attentes. »

Une offre très riche

L’offre est donc très riche. 380 exposants sont répartis en six secteurs : matériaux de construction, isolation/étanchéité, charpente/couverture ; finition et décoration ; fermetures et menuiserie, quincaillerie, outillage ; équipement technique (génie climatique, sanitaire/plomberie, électricité, éclairage et énergies renouvelables) ; services et informatique ; matériels de chantier et de sécurité. Les secteurs gros œuvre et équipement technique sont les plus représentés. « Ils font même l’objet d’une liste d’attente », souligne Agnès Provot.
Toujours dans ce souci de coller au plus proche des préoccupations des entrepreneurs, Nordbat a pris pour habitude de donner un thème à chacune de ses éditions. Cette année, dans une conjoncture économique tendue, la pertinence a arrêté son choix sur la dynamique commerciale. Comment conquérir de nouveaux marchés ? Les nombreux conférenciers invités apporteront leurs solutions.

Concours d’innovations

Pour la cinquième édition consécutive, affirmation d’une volonté dans la région de donner de l’énergie à la filière, les visiteurs pourront se retrouver dans un Espace bois. Un coup de projecteur sera également donné sur l’étanchéité à l’air autour d’un démonstrateur mis en place par le cluster régional Ekwation pour la performance environnementale et énergétique du bâtiment.
Enfin, Nordbat 2014 reconduira son Concours des innovations. « Nous avons reçu quarante dossiers, confie Agnès Provot ; vingt-sept ont été sélectionnés et cinq prix seront remis. Nous sommes très satisfaits du niveau d’ensemble. » Originalité de la compétition : les visiteurs du premier jour seront invités à voter.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Le Nord : un secteur à forte activité

Nordbat couvre trois régions : le Nord-Pas-de-Calais, la Champagne-Ardenne et la Picardie. Celles-ci constituent une place forte de la construction avec 44 000 entreprises faisant travailler 155 000 salariés. L’activité y représente un chiffre d’affaires annuel de 12 milliards d’euros. De par son ancienneté (création en 1998), sa taille (les 19 000 m 2 de Lille-Grand-Palais font le plein) et sa fréquentation (13 000 entrées en 2012), Nordbat se positionne comme le deuxième salon dédié le plus important en région. Un tiers de son public se compose de prescripteurs et de maîtres d’ouvrage.

(1) FFB Nord-Pas-de-Calais, Unsfa NPdC, Capeb NPdC, Conseil régional de l’ordre des architectes, Cobaty International Flandre-Artois, AICVF NPdC-Picardie, Groupement régional de l’équipement technique, CNDB NPdC-Picardie, GIP Nord, Fédération Nord des Scop BTP, CFAI NPdC-Picardie, OBTP NPdC, Untec Nord-Picardie, conseil régional, Ademe.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X