Territoires

Nord Spécialiste du PVC, l’industriel Euradif se relance grâce à l’aluminium

Mots clés : Produits et matériaux

Euradif, fabriquant nordiste de panneaux décoratifs et de portes d’entrée, s’apprête à rebondir en misant sur l’ouvrant monobloc aluminium. Son président Jean-Gabriel Creton a démarré son activité en 1995 en important des panneaux décoratifs pour portes PVC. Puis il est devenu industriel afin de produire lui-même ses panneaux, dans un premier temps réalisés en PVC, et dans un second en aluminium. L’entreprise s’est alors développée à vive allure.

Euradif a, en revanche, vu sa rentabilité baisser depuis 2010. Et l’exercice 2014 a été particulièrement difficile. Stable depuis trois ans, le chiffre d’affaires a chuté de 20 % à 16,6 millions d’euros. « Tous les fabricants ont subi des baisses d’activité à cause des difficultés du bâtiment, explique Jean-Gabriel Creton. De plus, le marché de la porte d’entrée connaît une profonde mutation avec le passage du PVC à l’aluminium et surtout le développement de l’ouvrant monobloc aluminium. »

2,5 millions pour les ouvrants monoblocs.

Le dirigeant d’Euradif était d’ailleurs réticent à suivre cette évolution : « Cela ne me paraissait pas logique de passer de la fabrication de panneaux aluminium à celle d’ouvrants monoblocs qui ne laisseraient plus à nos clients industriels que la réalisation du bâti. Mais c’est ce qu’ils m’ont demandé de faire. »

En 2013, profitant de l’extension de son usine de Béthune, Jean-Gabriel Creton a donc ouvert un atelier de fabrication dédié et trouvé ses premiers débouchés. Et, en 2016, l’activité d’Euradif devrait progresser de 6 %.
Grâce aux nombreux référencements qu’il a obtenus, l’industriel table sur une hausse du chiffre d’affaires de 20 %. Il va d’ailleurs investir 2,5 millions d’euros supplémentaires pour produire plus efficacement ces fameux ouvrants monoblocs aluminium. « Dès cette année, notre chiffre d’affaires va se repartir à 50-50 entre PVC et aluminium, alors que l’alu ne représente que 35 % aujourd’hui. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X