Territoires

Nord-Pas-de-Calais La croissance verte, nouvel axe de la CDC

Axe stratégique de développement de la région Nord-Pas de Calais, la transition énergétique est aussi devenue une priorité pour la Caisse des dépôts et consignations (CDC), qui vient de dégager une enveloppe bonifiée de 5 milliards d’euros de prêts fléchés vers la « croissance verte ». Dominique Mirada, son directeur régional, avait ainsi convié Philippe Vasseur, le président de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) Nord de France, à la convention des cadres de la CDC pour leur présenter la feuille de route engageant la région Nord-Pas-de-Calais dans la Troisième révolution industrielle (TRI). La CDC a d’ailleurs déjà financé l’un de ses projets : la nouvelle unité de Tri Valorisation Matière et Energie (TVME) du Symevad, qui sera bientôt mise en service à Hénin-Beaumont. Le canal Seine-Nord Europe sera éligible à ces prêts à 1,75 %. « Nous serons en mesure de financer à 50 % la participation des départements, soit 250 millions d’euros », explique Dominique Mirada. La CDC est aussi à la manœuvre en ce qui concerne le futur outil de tiers-investisseur pour la réhabilitation de logements privés.

Troisième ancrage régional de la CDC, le Nord-Pas-de-Calais a bénéficié en 2014 d’un volume stable de prêts pour le logement social (1,090 milliard) et de 170 millions pour ses collectivités locales. Mais les deux futures lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) du Bassin minier donneront l’occasion à la Caisse de pousser à nouveau les feux en 2015.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X