Territoires

Nord/Normandie RTE va investir près d’un milliard d’ici à 2020

Mots clés : Electricité

RTE (Réseau de transport d’électricité) va connaître une forte activité chantier cette année dans le Nord-Pas-de-Calais avec 49,3 millions d’euros de travaux (contre 27,3 millions en 2014). Les deux enveloppes les plus importantes seront consacrées à la liaison 90 000 volts Avelin-Orchies (4 millions d’euros) et au poste d’Avelin (2,7 millions d’euros). RTE a prévu d’investir 341 millions d’euros dans la région d’ici à 2020.

Projet phare.

135 millions d’euros seront consacrés à la reconstruction de la ligne de 400 000 volts entre Avelin et Gavrelle. Le chantier ayant pris une année de retard, les travaux sont maintenant programmés en 2018. L’appel d’offres ne sera lancé que début 2016. Un forum avec les GIE susceptibles de candidater sera organisé au second semestre 2015.

De son côté, RTE Ile-de-France-Normandie va investir 32 millions d’euros en Normandie en 2015, notamment dans les 80 km de ligne aérienne à faible dilatation entre Le Havre et Rougemontiers (Eure). Avec les deux projets de parcs éoliens offshore de Fécamp et du Tréport, près de 600 millions d’euros d’investissements sont programmés dans la région d’ici à 2020. A Fécamp, les travaux débuteront en 2016. Au menu : 18 km de lignes sous-marines ensouillées et 31 km de lignes souterraines (avec création d’un poste 220 000 volts), soit au total environ 200 millions d’euros. Les coûts devraient être les mêmes pour Le Tréport avec un total de 30 km de nouvelles lignes, dont un raccordement terrestre au poste du site nucléaire de Penly.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X