Territoires

Nord Le « saut énergétique » néerlandais rebondit en Europe

Après avoir buté sur une fin de non-recevoir en 2014, la démarche néerlandaise de rénovation de logements EnergieSprong vient d’obtenir 5,4 millions d’euros de fonds européens par le biais du programme Interreg Nord-Ouest Europe. EnergieSprong – littéralement, « saut énergétique », en néerlandais – est une approche entièrement intégrée, axée sur le marché du bas carbone (niveau passif couplé à une production d’énergie renouvelable) et associant le dispositif du tiers financeur. Son objectif est d’accélérer la rénovation énergétique des logements par la massification de la demande et l’industrialisation de l’offre afin de faire émerger une véritable filière. Ce soutien européen va permettre d’étendre le dispositif en France, au Royaume-Uni et au Luxembourg. Partenaires de ce projet, Vilogia, troisième entreprise sociale pour l’habitat (ESH) de France, et ICF Habitat vont ainsi pouvoir lancer des opérations immobilières tests de rénovation industrielle « E = 0 ».

Contrat pour 111 000 logements.

Outre le bénéfice énergétique, les rénovations EnergieSprong ne prennent pas plus d’une semaine. Elles sont assorties d’une garantie de performance de trente ans, tout en assainissant l’air intérieur de l’habitat. Enfin, ces rénovations contribuent à améliorer l’esthétique de la maison. Déjà 800 livraisons ont été effectuées aux Pays-Bas. Un volume de 111 000 rénovations de logements construits dans les années 1960 et 1970 fait par ailleurs l’objet d’une contractualisation dans le cadre d’un accord passé entre les associations de logement et les constructeurs. Pour l’occasion, la banque WSW a débloqué une ligne de crédits de 6 milliards d’euros ! Surtout, avec l’expérience, les coûts ne cessent de diminuer : 50 000 euros suffisent désormais pour rénover un appartement.

Cofinancement de prototypes.

Sur les 5,4 millions d’euros de subventions européennes, un peu plus de la moitié sont destinés à la réalisation et au cofinancement de prototypes en France (Vilogia, ICF), au Royaume-Uni (Moat, Affinity Sutton) et au Luxembourg (Fonds du Logement). Une enveloppe de 1,6 million d’euros sera consacrée au développement du marché. Enfin, le solde des fonds sera orienté notamment vers l’extension de la démarche aux logements collectifs.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X