Régions

Nord Dix nouveaux collèges HQE en projet

Mots clés : Démarche environnementale - Développement durable - Education - Haute Qualité Environnementale - HQE

Le conseil général du Nord, qui accueille 93 233 élèves dans ses 200 collèges, annonce dix nouveaux projets de rénovation lourde. Cinq sont en phase de concours : les collèges Robert-Schuman à Halluin, Lucie-Aubrac à Tourcoing, Van-der-Meersch à Roubaix, Gernez-Rieux à Ronchin et Victor-Hugo à Somain. Deux opérations sont en phase de mise au point : les collèges de Hem (regroupement de Camus et Triolet) et Saint-Exupéry à Hellemmes. Enfin, trois doivent être lancés avant l’automne : les collèges Eugène-Thomas au Quesnoy, Desrousseaux à Armentières et Léon-Blum à Villeneuve-d’Ascq. Toutes ces opérations visent la certification « HQE bâtiment tertiaire », que le conseil général a été le premier à obtenir sur un bâtiment livré avec le collège de Wazemmes à Lille. Aujourd’hui, quatorze opérations disposent de certifications en phase programme et conception.

Le conseil général veut étendre cette démarche aux usagers des bâtiments, en associant la communauté éducative et les gestionnaires. Dix établissements expérimenteront cette année un guide méthodologique permettant la mise en œuvre d’un Agenda 21 « collèges ».

Un plan de maîtrise de l’énergie

Un colloque, qui se tiendra le 9 octobre à Lille, rassemblera des grands maîtres d’ouvrages nationaux sur ce thème. Trois tables rondes organisées en partenariat avec le CSTB et « Le Moniteur » seront consacrées à la construction, l’exploitation et l’usage (1).

Durant l’année scolaire à venir, le programme de travaux est intense. Dix collèges doivent être livrés, totalisant 199 millions d’euros d’investissement hors acquisitions foncières. Par ordre de livraison, il s’agit des collèges Théodore-Monod à Roubaix, Jean-Moulin à Saint-André, Vauban à Maubeuge, Anne-Franck à Roubaix, Albert-Schweitzer à La Bassée, Jéhan-Froissart à Quiévrechain, Jean-Baptiste-Lebas à Roubaix, Vauban à Lille, Robert-Desnos à Masny et de la création ex-nihilo d’un collège à Cappelle-en-Pévèle. Enfin, le plan de maîtrise de l’énergie se poursuit pour 89 collèges n’ayant pas l’objet d’une reconstruction. Sept cogénérations, trois géothermies verticales et une éolienne horizontale ont été installées. L’isolation par l’extérieur est aussi à l’étude pour onze collèges. Au total, 55 millions d’euros sont programmés sur ce plan.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) www.cg59.fr/batiment-durable
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X