Territoires

Nîmes La ligne 2 de tram’bus affine son tracé

Mots clés : Transport collectif urbain

L’agglomération Nîmes Métropole engage une phase de concertation de trois mois (jusqu’au 11 avril 2016) sur le projet de création d’une deuxième ligne de transport en commun en site propre. Elle devrait permettre de préciser le tracé de la future ligne. Cette ligne est-ouest de 11,5 km, baptisée Tram’bus Diagonal, reliera le CHU Carémeau, à l’ouest, à la scène de musiques actuelles Paloma, à l’est, via la gare de Nîmes. Parcourue par des bus à haut niveau de service (BHNS), elle desservira notamment les quatre quartiers concernés par le Nouveau programme national de renouvellement urbain : Pissevin, Valdegour, Chemin bas d’Avignon et Mas de Mingue. La maîtrise d’œuvre a été confiée au groupement Ingérop/Richez Associés/Artelia. La future ligne devrait transporter 35 000 à 40 000 voyageurs/jour. Son coût est estimé à 118 millions d’euros HT. « Ce projet structurant va transformer le transport public dans l’agglomération, assure Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole. A terme, l’ensemble des lignes de bus seront rabattues sur les lignes 1 et 2 de tram’bus. »

Moteur hybride ou tout électrique. A l’heure actuelle, plusieurs variantes sont à l’étude, notamment pour la traversée du quartier Pissevin et le franchissement de la RN106, à l’ouest. Concernant le matériel roulant, l’agglomération s’oriente vers des véhicules de 24 m (contre 18 m pour la ligne 1) capables de transporter 200 passagers, et envisage de rompre avec le tout Diesel pour une solution plus écologique, celle du moteur hybride ou celle du tout électrique, avec rechargement rapide des batteries en station. Ce projet de ligne devrait être arrêté durant l’été 2016. La déclaration d’utilité publique est attendue fin 2016-début 2017, avec un démarrage des travaux fin 2017 pour une mise en service en 2020. A terme, elle pourrait faire l’objet d’une double extension, l’une à l’ouest vers la gare Saint-Césaire, l’autre à l’est en direction de Marguerittes.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X