Enjeux Ministre de la Transition écologique et solidaire

Nicolas Hulot

Mots clés : Démarche environnementale - Gouvernement

Le numéro 3 du gouvernement (62 ans) avait jusque-là décliné toutes les offres présidentielles.

Architecte du Grenelle de l’Environnement et ancien envoyé spécial pour la protection de la planète, il est devenu un véritable négociateur.

Une qualité utile, car il récupère des dossiers explosifs.

Il est également ministre de tutelle d’Elisabeth Borne en charge des transports (lire ci-contre).

– Dossiers chauds : opposé au projet de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes, il a pris acte du « oui » de la consultation publique de juin 2016. Mais le gouvernement veut nommer un médiateur et réexaminer les alternatives. Une manière d’enterrer le dossier et de donner un gage à Hulot ? Il veillera aussi à accélérer la rénovation des « passoires thermiques ». Le rythme actuel (288 000 rénovations par an) est loin des objectifs de la loi pour la transition énergétique, qui en prévoit 500 000 par an.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X