Régions

NICE Une Cité des sports sur 80 hectares

Mots clés : Sport

La ville veut combler son retard en infrastructures sportives

Priorités de la municipalité, le sport et les équipements sportifs vont recevoir des investissements très importants dans les années à venir à Nice. « Notre ambition, en parallèle à la construction d’un grand stade de football, est d’aménager dans la plaine du Var une Cité des sports s’étendant sur 80 ha où prendront place des terrains de grands jeux et de football, une piscine olympique, un anneau cycliste et un palais omnisports », explique Jean-Claude Mari, adjoint aux sports de la ville. Un comité de pilotage vient d’être créé qui commencera à plancher dès le début avril.

Près de 180 millions d’euros à investir

Actuellement, la ville maîtrise les deux tiers de ce rectangle de 2 km de long sur 400 m de large en rive gauche du Var, inscrit en emplacement réservé pour le sport dans le POS et qui accueille déjà plusieurs infrastructures sportives. Des discussions sont ouvertes avec les exploitants des ballastières qui occupent la dizaine d’hectares restante, afin d’envisager leur transfert.

En attendant, la ville s’est lancée dans la rénovation et la création d’installations sportives. En 2002-2003, 13,8 millions d’euros ont été engagés dans différentes opérations. En 2004, 8,7 millions vont être investis avec notamment la rénovation de la salle Saint-Barthélemy (1,1 million d’euros) et la création d’un plateau sportif à Nice nord (1 million). A partir de 2005, les opérations vont monter en puissance : rénovation de la piscine Jean-Médecin pour 3,3 millions d’euros, création des terrains de grands jeux des Francs-Archers dans la plaine du Var (4 millions) et d’un gymnase polyvalent avec l’université (3,5 millions). « La rénovation de la base nautique du port de Nice pour 1,7 million est également prévue », précise Christophe Lotigié, directeur des sports.

Pour équilibrer la répartition des infrastructures, notamment à l’est, la Ville souhaite récupérer le complexe de La Lauvette, appartenant à La Poste. Et la direction des sports étudie la possibilité d’installer des sports de salles dans les ex-entrepôts des Galeries Lafayette et dans les halles Spada.

Toutes opérations confondues (dont le grand stade de football), les investissements sont évalués à près de 180 millions d’euros.

PLAN :

La Cité des sports va accueillir, à côté du grand stade, de multiples équipements qui font défaut à la ville.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X