Régions Plaine du Var

Nice Méridia part à la conquête de l’espace

Mots clés : Architecte

2 800 professionnels sont inscrits à l’ordre des architectes de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Source : conseil de l’Ordre.

30 projets de bâtiments économes en énergie soutenus par l’Ademe en Paca en 2016, pour 3,2 M€.Source : Ademe.

18 953 salariés du secteur de la construction dans le Var au troisième trimestre 2016, soit – 0,3 % en un an.Source : FBTP83.

Dans la plaine du Var, territoire de 10 000 ha qui s’étend depuis la mer et l’aéroport jusqu’à l’entrée des vallées alpines à l’ouest de Nice, les projets commencent à se concrétiser. Le 22 mars dernier a eu lieu la pose de la première pierre pour les programmes de logements Pléiade et Odyséee (conception : Jean Nouvel ; promoteur : Ideom-Ametis) et celui de bureaux Anis (conception : Laisné Roussel Architectes ; promoteur : Pitch Promotion). Ils sont situés sur la technopole Nice Méridia (24 ha), aménagé par l’urbaniste Christian Devillers, l’une des deux ZAC actives de l’opération d’intérêt national (OIN) lancée en 2008.

Ces deux opérations illustrent la volonté de l’aménageur, l’EPA Eco-cité Plaine du Var, de construire une nouvelle ville conjuguant transition énergétique, architecture adaptée au climat méditerranéen, mixité sociale et fonctionnelle. « La plaine du Var, ce sont aujourd’hui 60 000 emplois et plus de 10 000 entreprises. Demain, ce seront 50 000 emplois supplémentaires pour une population d’environ 120 000 habitants. D’ici à 2025, il est prévu 2,5 milliards d’euros d’investissements publics et privés », a rappelé Christian Estrosi, président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la métropole Nice Côte d’Azur, qui a impulsé la création de l’OIN.

Accession à la propriété à prix maîtrisé. Dans une ville où le prix du mètre carré atteint en moyenne 5 500 euros dans le centre, l’ambition est aussi de proposer des logements à prix abordable, soit 3 700 euros/m2 habitable (hors stationnement) pour Pléiade et Odyssée. « Le projet imaginé par les Ateliers Jean Nouvel démontre que cela est réalisable. Pour devenir propriétaire d’un appartement dans Pléaide, il faudra compter entre 191 500 et 208 000 euros pour un deux-pièces de 42 m2 avec terrasse », affirme Pascal Gauthier, directeur général de l’EPA. Pléiade (R + 17) accueillera 80 logements en accession à la propriété à prix maîtrisé, et Odyssée (R + 10), 43 logements sociaux en Vefa de Côte d’Azur Habitat. Les deux immeubles seront reliés par un parc ouvrant sur un « vallon obscur ».

« Nous devons faire ici ce que l’on ne peut pas faire ailleurs. Les promoteurs offrent de petites surfaces. J’ai essayé de dilater l’espace avec des logements traversants, des entrées traitées en patios végétalisés et de grandes terrasses », commente Jean Nouvel. Ces dernières deviennent des pièces à vivre (4 x 4 m), une fois les stores fermés. Confié en entreprise générale à Fayat, le chantier devrait s’achever à la mi-2019.

Un an plus tôt sera livré l’immeuble Anis d’Amétis, réalisé en lots séparés par des entreprises locales, dont MGB pour le gros œuvre (coût des travaux : 21 M€ HT). Il est conçu pour abriter des bureaux (6 800 m² de plancher) et des locaux commerciaux en rez-de-chaussée (630 m2 ), ainsi que 70 places de parking enterrées (630 m²). Le bâtiment, qui mettra en valeur le béton lasuré, se caractérisera aussi par des locaux sans faux plafond et des équipements intégrés dans les planchers. « Dans ce projet, toutes les circulations verticales ont été sorties des espaces intérieurs, afin de créer de grands plateaux. De même, les terrasses deviennent des espaces de travail et de réunion à part entière », précise l’architecte Dimitri Roussel.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X