Edito Coup de griffe

Ni vu, ni connu…

Ségolène Royal est une femme pressée lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre les décrets issus de sa loi sur la transition énergétique. La volonté est somme toute louable, surtout quand certaines mesures peuvent stimuler l’activité des entreprises du bâtiment et créer de l’emploi.

Mais les vœux d’une ministre ne s’exaucent pas d’un simple coup de baguette magique. Et les nombreux textes d’application dont elle annonçait en novembre la sortie pour la fin d’année 2015 n’ont pas encore été publiés. Alors l’impatiente ministre s’énerve, s’emporte, accuse.
Elle vient d’en faire une démonstration magistrale.
Un bureau du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique était convoqué, le 5 janvier, au ministère – chose inhabituelle – pour examiner pas moins de six projets de décrets importants, sur lesquels il doit, comme sa mission l’exige, rendre un avis. Rien d’exceptionnel jusque-là. Sauf que, si les convocations comprennent bien les textes réglementaires, elles font abstraction des études d’impact. Obligatoires ! Dès lors, on sent le « ni vu ni connu, j’t’embrouille » ; la réunion un peu « foireuse » qui va se transformer en pugilat. Car sans études d’impact, pas de remise d’avis. Et voilà que la ministre fustige les acteurs du bâtiment, les rend responsables du retard dans la mise en œuvre des décrets, des délais de consultation qu’elle estime trop longs.
Faire pression sur les professionnels du bâtiment en les culpabilisant aurait pu être une manœuvre habile pour faire passer en force les décrets, en l’état. Car c’était bien là l’objectif. Mais c’est mal connaître ces acteurs qui portent haut le respect des règles de l’art, et qui n’entendent pas se laisser forcer la main.
Rien ne justifie qu’on les montre du doigt pour un retard pris par l’Administration dans la rédaction des textes. En faire des boucs émissaires, c’est un peu abusif, non ?

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X