Territoires Var/Alpes-Maritimes

NGE veut se développer à l’est de Paca

Le groupe NGE se dote d’une nouvelle agence Var/Alpes-Maritimes au Luc dans le Var avec pour objectif de renforcer sa présence dans cette partie de la région. « Nous sommes présents ici depuis quinze ans mais nous souhaitions nous agrandir avec de nouveaux locaux nous appartenant : des bureaux et un point d’appui technique, soit au total 300 m² environ », commente Laurent Amar, directeur Sud-Est de NGE. Cette implantation regroupe 120 personnes et réalise environ 25 millions d’euros de chiffre d’affaires. Sont présentes les différentes entités du groupe (Guintoli, EHTP, Siorat) et avec Nicolo, rachetée récemment à Saint-Jeannet dans les Alpes-Maritimes, le groupe est prêt à pousser ses pions sur ses deux marchés.

Nouvelles perspectives d’activité.

NGE et ses filiales ont participé dans les Alpes-Maritimes aux travaux du BHNS (bus à haut niveau de service) entre Cannes et Mandelieu, au chantier du réaménagement du centre-ville de Mandelieu et aux travaux de dévoiement de réseaux pour le futur tramway est-ouest de la métropole Nice Côte d’Azur. Le groupe réalise aujourd’hui les travaux de la digue de Saint-Laurent-du-Var, pour protéger le secteur des inondations en rive droite du fleuve Var. Dans le département voisin, il a à son actif des travaux de rénovation urbaine à La Seyne-sur-Mer, une participation au chantier de la liaison hydraulique Vidauban-Sainte Maxime, la création d’un parc périurbain sur le territoire des communes de La Garde et du Pradet, etc. « Il y a des nouvelles perspectives d’activité dans les Alpes-Maritimes avec le tramway et le développement de la plaine du Var. Nous allons tenter de nous positionner plus fortement sur ce marché », ajoute Laurent Amar. La direction de cette agence est confiée à Frédéric Pujalté, la direction régionale Paca basée à Aix-en-Provence étant assurée par Jean-Luc Perrigault.

Dans la région Provence Alpes Côte d’Azur, une autre filiale de NGE, Lagarrigue, intervenant dans les secteurs bâtiment et génie civil vient de gagner le marché du gros œuvre de la future Ecole nationale supérieure de la photographie à Arles, un projet conçu par l’architecte niçois Marc Barani.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X