Territoires

Nevers Doubles parfaits au clocher de la cathédrale

Mots clés : Établissements de culte, funéraire

Après trois ans et 6 millions d’euros HT de travaux supervisés par l’atelier Cairn (Paul Barnoud, architecte en chef des monuments historiques), le clocher de la cathédrale de Nevers retrouve sa splendeur, qui avait été fortement altérée par l’usure du temps et la pollution urbaine.

La dégradation touchait en particulier 17 des 45 sculptures monumentales de 2,5 mètres de haut qui quadrillent les niveaux supérieurs de la tour. Ces dernières ont été restaurées et déposées dans un musée intérieur. L’entreprise Tollis a créé leurs doubles par moulage et modelage en pierre de Lavoux, moins fragile que la pierre de Nevers, avant de les installer dans le clocher, à la place des originaux.
La prochaine intervention prioritaire sur la cathédrale concernera la toiture de la nef.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X