Territoires

Narbonne Un parc photovoltaïque porté par le territoire

Mots clés : Energie renouvelable

Narbonne accueillera en 2017 un « parc coopératif des énergies ». Ce projet, qui couvrira 50 ha près de l’usine Areva de Malvesi, dans le périmètre d’un plan de prévention des risques technologiques (PPRT), est innovant à plus d’un titre. Il s’agira tout d’abord d’un parc multi-énergies associant photovoltaïque et biomasse. La centrale solaire, d’une puissance de 12 MW (dont 5 MW sur trackers et 7 MW sur supports fixes), occupera la moitié du site. Celui-ci accueillera aussi 15 ha de taillis en rotation courte et 4 km linéaires de haies bocagères destinés à la production de bois énergie. En outre, des cultures fourragères prendront place entre les panneaux solaires fixes tandis que l’espace occupé par les trackers servira de parcours à un troupeau de brebis. « Il s’agit de démontrer que l’on peut avoir une vraie complémentarité entre un parc photovoltaïque et une production agricole non alimentaire », explique Franck Turlan, coordonnateur de Pôle Energies 11, l’agence locale de l’énergie de l’Aude.

Principaux acteurs locaux. L’autre originalité du projet est d’être porté par le territoire. Né de l’initiative d’un agriculteur, le projet est aujourd’hui piloté par l’association Energies participatives du Narbonnais (EPN) qui réunit les principaux acteurs institutionnels du territoire dont l’agglomération du Grand Narbonne, Pôle Energies 11, la chambre d’agriculture de l’Aude et Areva. L’association, fondée en 2014, a choisi comme développeur l’entreprise Valorem. Celle-ci détiendra 51 % du capital de la société d’exploitation de la centrale solaire mais en partagera la gouvernance avec les acteurs locaux. Enfin, les promoteurs du projet feront appel à l’épargne citoyenne pour contribuer à financer un investissement chiffré à 14 millions d’euros. Lauréat en décembre 2015 du 3e appel d’offres de la Commission de régulation de l’énergie, le parc entrerait en service fin 2017. Sa réalisation exige une modification du PLU de Narbonne, en cours. Le permis de construire est attendu dans le courant de l’été.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X