Territoires

Nantes Métropole Plus de 2 milliards d’euros d’investissement

C’est une équation complexe que l’équipe de Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, a dû résoudre lors du débat d’orientation budgétaire 2016. D’un côté, Nantes est la métropole française qui devrait le plus pâtir de la réforme de la dotation générale de fonctionnement. De l’autre, Johanna Rolland a clairement fait le choix de l’investissement avec 1,7 milliard d’euros sur le mandat (contre 1,2 milliard lors du mandat précédent). Avec les budgets annexes, ce sont plus de 2milliards d’euros qui seront investis sur le territoire.

Soutenir l’activité économique. 820 millions d’euros seront affectés aux projets d’aménagement, dont celui du parvis nord de la nouvelle gare. 610 millions seront consacrés aux transports et à l’environnement. Enfin, 470 millions seront dédiés à l’attractivité de la Métropole (nouveau marché d’intérêt national, musée d’art, école des Beaux-Arts, campus, pôle agroalimentaire…). « Ce haut niveau d’investissement viendra soutenir l’activité économique », a déclaré Johanna Rolland en expliquant que pour un euro investi par la Métropole, quatre autres le sont par des acteurs publics ou privés du territoire. Pour équilibrer ses comptes, la collectivité va agir sur trois leviers : des économies de fonctionnement (7 millions d’euros par an), un recours à l’emprunt et une augmentation des impôts.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X