Territoires

Nantes Le palais des sports en travaux jusqu’en 2020

Mots clés : Établissements sportifs couverts - Sport

Pas moins de 41,8 millions d’euros TTC, c’est le coût de l’énorme opération de lifting du palais des sports de Beaulieu à Nantes. Construit de 1973 à 1979 par les architectes Georges Evano et Jean-Luc Pellerin, l’équipement n’offrait plus les conditions satisfaisantes pour la pratique sportive professionnelle, malgré des travaux structurels et d’étanchéité en 1999 puis en 2008. La maîtrise d’œuvre de ce chantier, qui doit se dérouler en trois phases jusqu’en 2020, a été confiée au groupement Aura, composé de l’architecte Pierre Thabart (ancien associé de Jean-Luc Pellerin), avec OTE Ingénierie Atlantique, ERM, SERDB et Otelio.

La première phase, qui porte sur la réhabilitation et l’extension de la salle 5000, a débuté avant l’été par les travaux préparatoires. Charrier TP réalise actuellement les terrassements et laissera la place aux équipes de Léon Grosse pour le gros œuvre (jusqu’en septembre 2017), puis aux Ateliers David pour la charpente métallique à partir de mars 2017.
56 % d’énergie économisée. A partir de l’été 2018, les travaux entreront dans la deuxième phase (réhabilitation de la salle 500 et de la salle de gymnastique) et se termineront, de l’été 2019 à l’été 2020, par la réhabilitation de quatre salles spécialisées. Outre le confort et l’augmentation de la jauge (de 4 700 à 5 400 places), ces travaux permettront de réduire la consommation d’énergie de 56 % et de réaliser un aménagement paysager sur le parvis.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X