Entretien

Nantes. La maintenance créative ranime une façade végétale

Mots clés : Aménagement paysager - Hôtels et pensions de famille

La façade vivante de l’hypercentre de Nantes ne cesse de s’enrichir, depuis la signature, en 2012, de l’écocontrat de maintenance avec les Jardins de Gally. L’hôtel à insectes favorise le biotope vertical au-dessus des passants de plus en plus nombreux à lever la tête.

Entre les magasins encore fermés de l’hypercentre de Nantes, la camionnette des Jardins de Gally a trouvé sans difficulté sa place, ce 3 mars à 7 h 30 : juste devant l’enseigne Kiabi, principal occupant de l’immeuble Calvert. Quelques minutes plus tard, les 800 bulbes de narcisses, empotés et répartis en cagettes, s’étalent sous le regard impassible des mannequins de la vitrine. Luc Drapier, responsable du service entretien de l’agence Grand Ouest, finit de coller les affiches qui interdisent l’entrée principale du magasin et vérifie l’efficacité des barrières de chantier, sans perdre de vue les passants toujours tentés de passer au plus court : « La surveillance au sol ne doit jamais se relâcher, et l’expérience nous a appris que les balises ruban ne suffisent pas à décourager l’entrée dans le périmètre du...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 378 du 07/04/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X